Quel est l'impact du digital sur la communication politique ?

Découvrez comment Alexis Gautier a su décrypter l'impact du digital sur la dernière campagne présidentielle.

Stratégies de campagnes

Le numérique est apparu depuis peu. Découvrez l'évolution des stratégies de campagnes des candidats à l'élection présidentielle française à travers le temps. Découvrez aussi le rayonnement des USA sur les stratégies de nos anciens présidents.

Présidentielles 2017

Le numérique bouleverse déjà nos vies au quotidien. Les politiques n'ont pas été épargnés par tous ces changements. Nos candidats ont été particulièrement actifs sur le web durant la campagne présidentielle de 2017. Découvrez l'impact du digital sur leurs stratégies de communication.

Les grands bouleversements

Ces dernières années ont vu naitre les prémices de grands bouleversements dans les campagnes présidentielles. En effet, les enjeux de campagne, les moyens de mobilisation, les pratiques de communication ainsi que les conséquences de la communication politique à complètement muté ces dernières années,
Découvrez les grands changements des stratégies depuis l'utilisation du digital en politique.

Le mémoire de Alexis Gautier sur le digital en politique.

L’Impact du digital sur la communication de nos politiques.

Bonjour, je vais vous présenter sur ce site l’évolution de la communication digital en politique.

En préambule, je tiens à préciser que l’élaboration de ce mémoire s’est construit au rythme imposé par cette campagne présidentielle 2017. Son contenu s’est donc développé, au fur et à mesure, et les divers rebondissements ont directement impacté le plan de ce mémoire que je n’ai pu finaliser, qu’au terme de cette élection. Afin d’apporter le plus de précision possible à cette analyse, j’ai vécu la campagne présidentielle dans le rôle d’un community manager et d’un webmarketer, submergé d’informations, connecté en permanence, restant à l’affut de nouvelles informations, au tempo de cette campagne inédite et à ses rebondissements.

Pour rédiger ce mémoire, j’ai obtenu les témoignages d’experts politiques, d’experts de la communication politique et numérique, parfois militants, représentant un large panel idéologique. Afin de préserver l’authenticité de la teneur de leurs propos, j’ai choisi de mettre en place des entretiens semi-directifs. En effet, il était important de laisser s’exprimer les intervenants sans les braquer, en les invitant à témoigner de leur propre expérience afin d’approcher au plus près de leur réalité. Grâce à des questions adaptées et une attitude bienveillance, un climat de confiance s’est instauré avec chacun d’entre eux. C’est pourquoi, leur point de vue a contribué à illustrer et à construire ma réflexion sur le sujet de ce mémoire : Le digital en politique.

Le digital en politique : l’impact sur les campagnes des candidats.

Internet s’est, aujourd’hui, immiscé dans toutes les composantes de notre société et notre quotidien ne cesse d’être remodelé par ce nouveau support média.

Ayant, au préalable, pour objectif, d’étudier tous les candidats à cette élection, mon choix s’est volontairement arrêté sur les quatre « Favoris ». Concernant, Benoit Hamon, représentant, du Parti du Président sortant, en raison d’un positionnement sémantique et thématique, faisait double emploi avec le candidat de La France Insoumise, tout en obtenant moins d’impact. En effet, le gagnant de la Primaire de Gauche n’a pas su se démarquer dans les réseaux sociaux employant une stratégie plus classique que son concurrent de Gauche. Son déclin dans les sondages a confirmé ce choix de notre étude. Avant la campagne, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon se sont avérés être les candidats les mieux implantés sur le web. Fin avril, j’ai donc pris la décision de mettre, en avant, les pratiques des candidats de mouvements émergents, qui ont su se distinguer par une dynamique et une stratégie numérique inédites. Par ailleurs, en raison du « Penelope-Gate », la candidature de François Fillon méritait également d’être commentée, de par son ampleur et ses conséquences sur ces élections et son écho sur le web.

Je tiens à préciser que ce mémoire ne tient, en aucun cas, compte des opinions et idéologies véhiculées par les différents candidats, l’analyse ne portant que sur la résonance digital en politique, en termes de communication numérique et l’impact des stratégies utilisées.

Avant même de nous poser la question de comment, sous quelle forme et par quelles stratégies, se matérialise la présence des candidats sur le web, il est intéressant d’analyser pourquoi, ils ont investi internet.

logo presidentielles

Nous pouvons nous demander, comment ces types de pratiques ont été mises en place, sur ces nouveaux supports médias, durant la campagne présidentielle. En effet, y-a-t-il un bouleversement, des pratiques et stratégies de campagne des candidats depuis l’arrivée de ces nouvelles opportunités technologiques ? Par stratégie, on entend ici, le fait de diriger et de coordonner des opérations de communication afin d’atteindre un objectif. Appliqué au cas des candidats à l’élection présidentielle, il s’agira donc de déterminer quelles formes prennent ces opérations et la manière dont ils se positionnent dans l’espace numérique. En effet, lors de cette campagne, la communication numérique regroupe l’ensemble des plateformes web utilisés par les équipes de campagne des candidats. Dans cette étude, nous détaillerons les comptes des candidats sur des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, YouTube, Instagram et Snapchat ainsi que les sites de campagne officiels de chacun.

L’évolution des stratégies de campagne à travers l’évolution des supports de communications

Nous verrons comment les stratégies numériques de certains candidats ont occasionné un bouleversement dans la campagne présidentielle mais aussi quel impact ces supports de communication ont eu sur les enjeux de campagne des candidats. Ensuite, nous verrons comment l’émergence de nouveaux influenceurs du numérique transforment le rapport entre les acteurs d’une campagne.

Il est vrai qu’il était difficile d’imaginer que les habitudes numériques des utilisateurs transformeraient autant les pratiques de la communication en politique. Mais la raison, en incombe-t-elle à l’utilisation de nouvelles pratiques numériques ou à la fin d’un cycle dans nos sociétés ? En claire, Quel est l’impact du digital en politique ?

En effet, l’interaction avec l’utilisateur, le regroupement de communautés politiques sur le web et l’utilisation de nouveaux réseaux sociaux sont des marqueurs importants de cette campagne. Face aux nouveaux enjeux que représentent l’usage de ces nouvelles technologies, il est intéressant de découvrir, comment l’utilisation de la communication numérique a bouleversé les stratégies de campagne des candidats à l’élection présidentielle Française de 2017.

De plus, nous verrons comment la vitesse des informations, l’interaction et le phénomène de l’immédiateté, imposés par le web sont des facteurs majeurs de ce bouleversement.

Nous serons, alors, en mesure de nous demander de quelle manière les candidats à cette élection, se sont servi du web et comment cet usage a influencé la campagne.

Nous nous pencherons, donc, sur la communication numérique des favoris à cette élection présidentielle, dont nous effectuerons une analyse détaillée. Afin de ne pas alourdir ce sujet, vaste et complexe et ne pas le noyer avec des chiffres et des listes de description interminables, nous axerons notre étude sur quatre candidats couvrant un panel assez large de l’offre politique française.

Notre choix d’étude concerne donc, François Fillon candidat du parti « Les Républicains », Marine Le Pen candidate du mouvement « La France Bleu Marine », Emmanuel Macron candidat du mouvement « En Marche » et Jean-Luc Mélenchon candidat « La France insoumise ».

Comme nous l’avons indiqué, ces candidats, représentatifs des divers courants politiques français, occupent des places bien distinctes dans le panel politique national et sont portés par des dynamiques différentes. Enfin, il semble intéressant de voir si, leurs différences intrinsèques, sont également visibles dans leurs stratégies numériques.

Néanmoins, nous aborderons quelques points stratégiques adoptés par d’autres candidats dont les pratiques inédites viendront alimenter cette étude.

L’apparition de plateformes telles que Facebook et Twitter créent de nouvelles communautés de sympathisants dont les politiques peuvent bénéficier au plan local et national. Le nombre croissant de nouveaux acteurs sur les plateformes de vidéos et d’images forment un relais considérable pour diffuser les projets des candidats. Le revers de la médaille, de toute cette évolution technologique, étant la propagation de fausses informations appelées “Fake News” ou l’émergence de communautés et sphères d’influence, réunies en véritables sections d’assaut et contre lesquels les candidats doivent riposter à la minute près.

Nous analyserons la plateforme Twitter qui peut se transformer en véritable champ de bataille et créer des blocs actifs et offensifs en mobilisant numériquement et physiquement.

En observant, les nombreuses facettes que proposent les nouveaux supports numériques, nous verrons comment elles transforment en profondeur les stratégies de campagne et les pratiques de communication des candidats.

Dans un premier, temps, nous nous attacherons à définir ce qu’est une stratégie de campagne en politique et nous effectuerons un survol historique, des stratégies de communications politique pratiquées en France et aux Etats Unis, pionniers dans l’utilisation du digital en politique.

Puis, nous analyserons la matérialisation des stratégies et pratiques numériques employées par ces candidats. Par la suite, nous étudierons dans le détail les sites internet officiels de campagne et l’activité des candidats, sur les réseaux sociaux. Nous verrons la façon dont ils s’adaptent aux nouveaux enjeux, liés à l’évolution des supports de communication numériques.

Enfin, nous découvrirons comment l’émergence de l’interaction communautaire et la dictature de l’immédiateté du web ont créé une demande de réactivité importante.

Pour conclure, nous examinerons le développement de nouvelles stratégies qui ont bouleversé cette campagne présidentielle.

Pour en savoir plus a propos de mon mémoire 

Comment les favoris à l’élection présidentielle ont-ils utilisés leurs sites officiels de campagne ?

L’analyse des sites de François Fillon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean Luc Mélenchon, nous donnera un aperçu des pratiques numériques adoptées par ces candidats.

Dans un 1er temps, nous décomposerons le Back end du Front End. L’étude du Back-end réunira l’analyse technique des sites et la stratégie de Netlinking. Un audit du front-end répondra à une analyse ergonomique des sites, une étude du design et de la stratégie éditoriale mise en oeuvre par les différents candidats.

Quel a été l'impact du digital durant la présidentielle 2017 selon Alexis Gautier ?

A propos du mémoire de Alexis Gautier

Voici les informations pratiques relatives à la rédaction de son mémoire de fin d'étude Master 2
Expert communication digital en politique

Les remerciements

Professionnels du digital & communication politique

Encore merci à toutes les personnes ayant deprès ou de loin contribué à la qualité de mon mémoire. C'est grace à eux qu'un tel projet à pu aboutir.

Mémoire com pol

Le glossaire

Les mots du digital, de la communication et de la politique

Un doute sur la définition d'un mot ? Par de panique ! Consultez directement le glossaire. Grâce à lui, plus de problème de compréhension du jargon.

Sources du mémoire de Alexis Gautier

La bibliographie

Les sources du mémoire

Besoin de découvrir plus en détail un point spécifique ? Je vous invite à découvrir les sources utilisés, traîtés et analysés lors de la réalisation de ce mémoire.

Alexis Gautier

Vous voulez en savoir plus ?

N'hésitez pas à contacter Alexis Gautier pour toutes informations supplémentaires concernant la mise en place de son mémoire.

Contactez Alexis Gautier