Bilan du mémoire : Quel à été l’impact du numérique durant la présidentielle 2017 ?

Durant ce mémoire, nous avons étudié l’impact du numérique durant la présidentielle 2017.

En bref, nous avons effectué une approche des nouvelles pratiques de communication des candidats, générées par l’apparition du numérique, durant la Présidentielle Française de 2017, ainsi que leur impact sur les utilisateurs.

les enjeux numérique de la campagnes

La présidentielle 2017 et ses bouleversements numériques

Au delà du numérique, cette campagne fût particulièrement instable. Voici un petit récapitulatif des gros bouleversement de cette campagne.

les bouleversement de campagne

Les stratégies adoptées, par les candidats, se sont, parfois, affirmées au détriment des partis traditionnels en raison de la professionnalisation des équipes numériques et d’une communication s’orientant vers plus d’horizontalité.

Lors de cette étude nous nous sommes appuyés sur des entretiens individuels, obtenus avec sept experts, par téléphone ou lors de rendez-vous physiques. Ces experts issus de la communication politique, du webmarketing ou de la sphère politique, ont aidé à nous éclairer sur les différentes méthodes numériques employées par, presque, toutes les sensibilités politiques. Je tiens vraiment à les remercier.

De plus, au delà des enjeux du numérique durant la présidentielle 2017 et des sources bibliographiques, l’étude détaillée des sites officiels et des pratiques sur les réseaux sociaux, Facebook, Twitter, YouTube, Instagram et Snapchat, des quatre candidats favoris à l’élection présidentielle, nous offre un éclairage, sur l’utilisation de ces nouvelles techniques. Nous avons constaté que le rythme, la réactivité et le ton employé diffère selon les candidats.

Analyse de campagne

Chez la candidate FN, l’esprit communautaire est très présent et l’attaque prime sur le partage d’informations.

Jean Luc Mélenchon a exploité, de manière inédite, la dimension sociale et contestataire via la vidéo et le live.

Emmanuel Macron s’est distingué par une stratégie centrée sur son image d’homme moderne et la mobilisation locale de son mouvement.

Quant à François Fillon, après avoir bénéficié d’un succès honorable en termes d’abonnés et followers, une coupure nette s’est opérée après l’affaire du Penelope Gate, provoquant une fracture de son écosystème numérique. Entre Pro et Anti Fillon, le candidat est celui qui a subi le plus d’attaques et sa communication s’est réduite à la contre-attaque, en fin de campagne.

 

L’impact du numérique sur la com pol

L’impact du numérique durant la présidentielle 2017 c’est aussi joué que l’engagement web. En effet, l’engagement actif des utilisateurs, en faveur de Jean Luc Mélenchon et Marine Le Pen, est directement lié à la prise en compte de la dimension sociale dans leur stratégie de campagne web. L’exploitation novatrice de Mélenchon de YouTube et l’utilisation personnalisée de Marine LePen d’Instagram sont les vecteurs d’une communication numérique horizontale maîtrisée. Toutes ces initiatives numériques montrent que nous nous trouvons dans ce contexte très singulier, où l’on découvre, quatre outsiders se disputer la victoire avec des positionnements thématiques et des stratégies de campagne bien distinctes. Ils utilisent les réseaux appropriés à leurs enjeux de campagne respectifs.

le numérique en com pol

D’après Romain Pigenel, Community Manager, de François Hollande, nous étions dans un contexte particulier lors de cette campagne, en raison du manque de candidats qui auraient eu vocation à être favoris. En effet, des personnalités politiques qui possédaient des communautés web puissantes et organisées déjà opérationnelles : « Je pense à Juppé, Sarkozy, Hollande. S’ils avaient été dans la bataille, les chiffres auraient été différents », ont été évincées de la compétition.

Néanmoins, l’exploitation des réseaux sociaux de masse n’est pas suffisant pour parler d’innovation ou de « bouleversement » dans les stratégies de campagne des candidats. Comme en témoigne R. Pigenel « Je pense qu’on a des choses beaucoup plus intéressants à faire en termes d’échange, de discussion, de population qu’on peut aller convaincre. ».

Le manque de temps est à l’origine de cette sous-exploitation stratégique : « Vous commencez d’emblée et vous êtes en retard sur tout. Déjà nous, commencer avec un an d’avance c’était compliqué, alors quand vous avez des gens qui commencent seulement 6 mois plus tôt, c’est quasiment mission impossible ».

Durant cette campagne, le timing et la dictature de l’immédiateté représentent des enjeux essentiels, obligeant à une veille permanente sur les réseaux sociaux. Les candidats n’ayant pas un temps de réactivité rapide et opérationnelle se sont retrouvés démunis.

Le numérique est devenu un levier de communication majeur dans les nouvelles stratégies de campagne des candidats à l’élection présidentielle Française, au point de transformer les pratiques de communication traditionnelle en politique. En revanche, comme en témoigne Claire Boucharessas, même si le numérique a bouleversé la communication politique, on ne peut s’avancer sur l’impact du numérique sur la politique : “Le numérique a révolutionné la communication mais peut-être pas la politique ”.

 

Tout sujet qui traite de l’actualité politique s’avère extrêmement vaste et les variantes sont en mobilité constante. Le manque de recul, la profusion d’articles dans ce domaine et l’immédiateté dans la diffusion d’informations ne permettent pas d’établir une étude absolument incontestable.

Force est de constater que la diffusion exponentielle du web donne, à des milliards d’individus, l’accès à l’information. Il en découle de nouvelles organisations et d’engagements importants dans la vie associative et publique, en général. Nous sommes entrés dans le monde du participatif. En raison de l’interaction et de l’immédiateté, nous avons assisté à un ancien système qui a volé en éclats durant cette campagne.

Pour Valentin Lacambre, cofondateur de Gandi « Le peuple n’a jamais eu autant de pouvoir que sur Internet ».

 

Quel avenir pour la com pol ?

L’E.reputation est devenue un des piliers d’influence dans la stratégie de communication politique.

Emmanuel Macron aurait-il pu accéder à la fonction suprême sans l’utilisation des nouveaux supports de communication numériques et sans une stratégie numérique adaptée aux pratiques des utilisateurs ?

Résultats numérique durant la présidentielle 2017

Comme nous l’avons évoqué, tout au long de ces pages, le numérique constitue un enjeu majeur et la prochaine décennie risque fort de se transformer davantage. Avec ce que l’on nomme la génération millenium“, les  “digital natives“, c’est-à-dire les moins de 35 ans, vont exploiter et développer d’autres nouvelles techniques qui correspondent à leur mode de vie et de pensée. Il y a fort à parier que de nouveaux enjeux vont bousculer notre monde, qu’il faudra alors repenser, pour qu’il corresponde à cette nouvelle génération de citoyens et à leurs demandes.

Pour conclure, au-delà de la communication politique,et du numérique durant la présidentielle 2017, ce sont les rapports au plan collectif, de la société entière, qui se sont transformés, depuis l’émergence du numérique et l’avenir de nos hommes politiques dépendra, probablement, de leur faculté d’adaptation aux pratiques de ce monde moderne qui se profile.

La révolution numérique nous conduit-elle vers une nouvelle organisation de nos démocraties ?

Les questions soulevées par notre problématique initiale sont nombreuses et feront certainement l’objet de beaucoup de débats dans un futur proche.

Pour ma part, il me semble pertinent de penser que le numérique permettra aux hommes politiques, d’engager les nouvelles générations d’utilisateurs, au cœur de leur propre campagne. L’utilisation de supports numériques immersifs, prenant en compte la dimension sociale et la proximité avec l’utilisateur seront vecteurs d’une relation de confiance, sur le long terme.

Cette relation de confiance engendrée par l’utilisation du numérique, me semble être le prochain enjeu décisif du monde politique.

 

Besoin d’en savoir plus sur la réalisation de ce mémoire ?

N’hésitez pas à consulter le Glossaire, la bibliographie ou encore les remerciements.

Ou encore, Découvrez le portfolio de Alexis Gautier pour mieux connaitre son profil.