Remerciements des principaux acteurs de mon mémoire

Remerciements à L’INSEEC Bordeaux

Tout d’abord je tiens à remercier l’INSEEC Bordeaux pour ces deux années de richesse et d’apprentissage dont j’ai bénéficié, au sein de cet endroit moderne, agréable et géré pas des équipes bienveillantes.

Je souhaite également adresser mes remerciements, particulièrement, le responsable du Pôle Marketing, Mickael Gaurel qui, en toute discrétion, nous a toujours accompagné et ouvert sa porte, afin de répondre à toutes nos questions et nous a soutenu lors de nos moments de doute.

Stéphanie Laporte, directrice de mémoire, a su nous guider dans nos recherches et nous a transmis les connaissances nécessaires à notre projet d’études.

 Tous les intervenants de ces deux dernières années qui nous ont apporté leur savoir et nous ont offert de nouvelles compétences. Je retiendrai leurs conseils, leur disponibilité et la passion qu’ils nous ont transmise.

Je souhaite également remercier tous mes collègues qui ont fait preuve d’un bel esprit d’équipe et avec qui nous avons pu échanger et partager les bons comme les moins bons moments. Je retiens la convivialité de notre classe qui a formé un beau bloc sur lequel nous pouvions nous appuyer solidairement.

Remerciements aux politiques et aux professionnels du digital

Je tiens à remercier tout particulièrement à remercier les intervenants qui ont eu la générosité de me consacrer du temps lors d’entretiens privés malgré leur emploi du temps souvent très chargé.

Expert politique - digital - communication

Les experts de la communication et du marketing Claire Bouchareissas, Morgane Jacquet, Romain Pigenel et Marina Tymen m’ont éclairé de leur expertise et ont nourri ma réflexion sur le sujet de ce mémoire. Je suis, également, reconnaissant de l’accueil que m’ont réservé Henri Guérin, responsable de la communication à la mairie de Carbon Blanc, Florence Provendier, députée suppléante de Gabriel Attal  de la 10ème circonscription des Hauts de Seine et enfin Jean-Baptiste Olivier, conseiller municipal de la mairie du XIII ème arrondissement de Paris, qui m’ont fait part de leur riche expérience du terrain et des stratégies numériques en matière de communication politique.

Je remercie, enfin, mes proches, qui m’ont supporté et encouragé, durant ces longs mois de travail intense, passés lors de l’élaboration et la rédaction de ce mémoire.

 

En savoir plus sur le mémoire de Alexis Gautier