La stratégie digitale de Marine Le Pen

Les techniques du site de Marine Le Pen

Lorsque l’on examine le back-end du site en responsive “marine2017.fr”, candidate du Front National, on constate que le site est le pilier de la communication pour la candidate, en termes d’image et d’engagement de sa communauté. La répétition des liens vers les réseaux sociaux, démontre la manière dont la candidate exploite le web par l’engagement militant, la contre-attaque et le partage de contenus.

Concernant l’étude du Front-end, le site reprend les règles de CTA, en soumettant un formulaire de contact adressé aux futurs adhérents. Il est intéressant de noter la présence d’une page « international », dirigeant vers des articles de blogs, traduits en anglais, mise en valeur par l’apparition d’une icône de planète. Cette internationalisation volontaire s’explique par une communauté étrangère très active sur son site. Par ailleurs, nous développerons ce point intéressant, plus bas, dans cette étude.

La volonté de mobiliser les communautés de soutien de la candidate sur les réseaux sociaux est encore plus importante durant l’entre deux tours. Après le débat TV du second tour contre Emmanuel Macron, un pop-up redirige directement vers les réseaux sociaux de Marine Le Pen. Ce pop-up permet de remplacer le profil des militants par une bannière et une photo aux couleurs de la candidate du FN.

Le design sobre, en phase avec la nouvelle charte graphique du FN, s’appuie sur le symbole de la République Française, avec le choix du bleu marine pour son affiche officielle. Le logo représentant une rose bleu marine, et l’utilisation du blanc, couleur de paix et d’apaisement se justifie par la volonté de « dédiabolisation » du parti du Front National.

Le site regroupe plusieurs types de contenus décrivant le programme avec ses 144 propositions, la boutique en ligne, la biographie de la candidate ainsi que celle de l’équipe de campagne. Les autres catégories sont mises à jour au fil de la campagne.

Des rubriques donnent accès aux discours officiels, au clip de campagne, aux grandes annonces médiatiques et interventions avec le « peuple » de la candidate, ainsi qu’à toutes les actualités officielles du parti.

 

les rubriques du site de Marine Le Pen

site de Marine lepen 2017La rubrique « Au nom du peuple ! » sert à renseigner, largement, les utilisateurs qui suivent de près la candidate, ainsi qu’une feuille de route visant à mobiliser les militants engagés.

Une page « les Vérités » regroupe des réactions directes à l’actualité médiatique et aux réseaux sociaux. Il est intéressant de noter que les équipes de MLP ont créé leurs propres contenus très régulièrement dans le but de gérer les « Fake News ». Ces contenus sont, pour la plupart, « à charge » envers un journaliste, un candidat concurrent ou autre politique. Cette page a été lancée le 9 février 2017 à l’occasion de la participation de Marine Le Pen à « l’Émission Politique » sur France 2. La création de ces contenus partageables vise à préserver l’E-réputation de M. Le Pen.

« L’agenda » présente les anciens noms des régions sur carte de France interactive, avant les réformes durant le quinquennat Hollande. L’utilisation de ces dénominations renvoie à la tradition et permet d’ancrer les valeurs conservatrices du parti.

« Documents » est une page regroupant l’ensemble des livrets PDF partageables, permettant de faire de la pédagogie sur le programme de la candidate. Dès fin mars, on observe une montée en puissance dans la propagation de ces livrets, véritables feuilles de route pour les sympathisants mobilisés sur le web.

D’autres rubriques telles que « Mon projet », « Visuel », « Proposition en vidéo », « Marine répond à vos questions » proposent des contenus partageables sur les réseaux sociaux.

La page « Marine répond à vos questions », lancée le 6 mars 2017, rassemble des contenus vidéo de la candidate répondant à des questions postées par des internautes. Cette stratégie, adoptée 15 jours après le “buzz médiatique” des vidéos YouTube de JL Mélenchon, reprend les mêmes codes, la question de l’utilisateur, la réponse développée avec pédagogie. De plus, l’utilisateur est invité à poster une question grâce à un outil d’enregistrement de vidéo placé simultanément sur la même page.

La page « Visuels » rassemble les 35 engagements principaux de la candidate sur sept grands thèmes, traitant de la France, téléchargeables et partageables.

La rubrique « Mes carnets » présente une dimension très émotionnelle du site en abordant des sujets délicats, vécus “par les français au quotidien”.

La sous-catégorie « Mes carnets d’Espérance » regroupe un ensemble d’articles partisans publiés depuis le 19 octobre 2016. Les titres des articles sont volontairement accrocheurs et provocateurs. En effet, en semant le doute sur l’authenticité de certaines informations véhiculées par les médias, ces articles permettent d’engager la cible la plus radicale, par le partage de ces contenus et déclencher du trafic qualifié, tout en semant le trouble sur les sujets d’actualités.

Enfin, la page « La biographie » illustrée de photos alignées verticalement, analogues à une Time Line Facebook, retrace les grandes étapes de la vie de Marine Le Pen. Cette page utilise le story-telling afin de séduire les plus réfractaires à la mondialisation et de persuader que Marine Le Pen est la seule candidate à incarner « L’alternative légitime du patriotisme Français »

Pour conclure, le site du Front National, comme celui de Jean Luc Mélenchon vise clairement à créer de la mobilisation et un engagement actif sur les réseaux sociaux. L’essentiel de la communication, publiée sur le site, est de persuader l’utilisateur que Marine Le Pen est une candidate proche du peuple de France dans toute sa diversité. Par ailleurs, il faut souligner que comparativement à “Fillon2017.fr”, “Marine2017.fr” a bénéficié d’une équipe numérique rigoureuse et réactive.